LA FAMILLE « TUYAU-DE-POÊLE »

J’ai souvent remarqué qu’un bon mot, ou une blague (de bistrot ou d’ailleurs), peuvent être, si on cherche bien, des échos de mythes anciens qui se baladent dans l’imaginaire collectif…En voici un nouvel exemple : Quand j’étais au Lycée, on se racontait la blague suivante : Un garçon et sa sœur font l’amour ensemble ; le garçon : « Tu

Le Bruit du travail

Autrefois, il y avait au village de Saint-Romain un forgeron qui aimait bien aller trinquer avec les copains au bistrot voisin ; mais sa femme le surveillait de très près ; et elle n’avait même pas besoin de l’espionner, car il lui suffisait d’entendre l’enclume résonner pour savoir que son mari était à l’ouvrage. Quand elle n’entendait

Affreux, sales et méchants

Mr Didier Quentin, maire de Royan, a eu récemment l’honneur des media pour une saillie en pleine réunion de conseil municipal, le lundi 26 mars 2012, où il a déclaré que des Roms présents sur le territoire de sa commune se sont comportés comme « des pollueurs, fraudeurs, menteurs et voleurs » ; intervention parfaitement délibérée et préparée,

Les Pieds retournés

La mention et la description de personnages aux pieds retournés appartiennent en principe au légendaire et à l’imaginaire collectifs, nourris de mythes archaïques en constant « recyclage » ; et au monde fourmillant des blagues intemporelles qui bouillonnent dans la marmite des cultures populaires ; pour le sujet qui nous intéresse, même le folklore « trouffion » s’y met, avec le