Rencontres des langues d’oïl – suite

La réunion des associations œuvrant pour la défense et la promotion des langues d’oïl, qui s’est tenue à la Marchoise le samedi 17 et le dimanche 18 novembre, nous a permis de faire connaissance avec les personnes travaillant sur les langues régionales au sein de telles institutions que l’Agence Régionale de la Langue Picarde, la Maison du Patrimoine Orale de Bourgogne ou encore l’Institut du Gallo en Bretagne. À Gençay, nos invités ont pu découvrir l’histoire de la Marchoise, échanger sur les initiatives culturelles dans le domaine des langues régionales, et rencontrer des représentants d’associations poitevines telles que Parlanjhe Vivant ou l’UPCP-Métive. Plusieurs intermèdes musicaux et contés ont ponctués la table ronde. Après un apéritif offert par la Mairie de Gençay, un repas poitevin, conçu par Eloïse Jouvaneau de chez Chaud devant, fut servi aux invités. La soirée s’est poursuivie avec une veillée commune où chants, menteries et contes nous ont fait voyager même jusqu’en Indonésie. Le dimanche, l’association s’est retrouvée à nouveau, cette fois pour son assemblée générale annuelle.

Pour ceux d’entre vous que la question des langues régionales intéresse plus particulièrement, nous signalons la lettre d’information hebdomadaire Sur le bout des langues signée par Michel Feltin-Palas de l’Express, dans laquelle le journaliste traite de la présence et de la pratique des langues, régionales ou non, en France.

Étiquettes : | | | | |