Paul Béguier alias Mét’Paul Béguier

[1890, Gournay — 19/10/1974, Melle]

Fit une carrière d’huissier de justice où il succéda à son père près le Tribunal de Melle de 1924 à 1961.
En même temps qu’il observait les us et coutumes des paysans de « çhàu lun » il s’appliqua, tout jeune, à noter le vocabulaire, ses variations, les accentuations diverses du langage couramment parlé à la campagne.
Au cours des années trente, une association de Melle, dont il était membre, Lés Amis Réunis montait des pièces de théâtre en poitevin-saintongeais. Il n’hésitera pas à monter sur scène pour interpréter des personnages de pièces notamment d’Amand Lacroix. Il sera par exemple le père Francét dans Une veillée chez Suzon et Francet
Sous le titre de contes, Paul Béguier composera de très bons textes qui seront publiés dans le journal Le Pays mellois, par les soins de son ami André Montazeau directeur. Certains d’entre eux furent enregistrés par lui-même sur disque, chez Alphonse Jarillon, radio électricien et technicien de la sonorisation à Melle, mais à quelques exemplaires seulement et aujourd’hui introuvables.
En 1968, lors du pressage du second disque, on pouvait lire : « Les disques Metullum viennent d’enregistrer deux nouveaux contes de Mét’Paul Beguier : Le Pâtis d’ l’Oumiâ et Lisa et Cliémentine.
Il y a le fond de l’histoire dont les lecteurs du “Pays Mellois” sont les premiers à « s’esbaudir » comme disait Rabelais, et puis il y a l’accent de celui qui conte. Et tout le monde n’a pas l’accent qui fait le vrai patois. Me Béguier l’a entendu sonner dans sa jeunesse “gornacienne”; il l’a acquis et n’a jamais pensé à le renier. C’est l’accent patois que le disque conserve, c’est l’accent qui explique le succès des disques Metullum ».

Écrits :

Le R’venant. Contes de « Chez Nous ». L’Amicale des Deux-Sèvres, n° 147, avr.-mai 1947, 8-9; (suite et fin) n° 148, juin 1947, 6-7. [MP Combles316; BNF Jo.72977] ;
(id). Conte en Patois Poitevin. Le Pays Mellois, n° 4 du 27/03/1954.
(2). Le Pays Mellois, n° 5 du 3/04/1954.
(3). Le Pays Mellois, n° 6 du 10/04/1954.
Le Préfet et la Poulinére. (Histoire Authentique). Le Pays Mellois, n° 10 du 8/05/1954.
Le R’censement. Sur l’air de Cadet Rousselle (sic). Le Pays Mellois, n° 13 du 29/05/1954.
La s’ringue a Madluchet. Le Pays Mellois, n° 35 du 30/10/1954.
Les zus a Jhean-Pierre Latrolle. Conte Patois. Le Pays Mellois, n° 47 du 22/01/1955.
(suite). (id), n° 48 du 29/01/1955.
Le Pésant, le Môssieu et l’piron. Le Pays Mellois, n° 53 du 5/03/1955.
Nout’ Fère-Expousitian. Le Pays Mellois, n° 62 du 7/05/1955; (2). (id), n° 66 du 4/06/1955; (3). (id), n° 67 du 11/06/1955.
Sur la Foire-exposition de Melle.

La Chambrère à Boussijhet. Le Pays Mellois, n° 95 du 24/12/1955.
La bujhaïe chez Toînet. Le Pays Mellois, n° 158 du 9/03/1957, (fin), (id), n° 159 du 16/03/1957.
« Pors en uniformes » (aux essais atomiques). Patois Poitevin. Le Pays Mellois, n° 171 du 8/06/1957.
Sur une expérience dans l’État du Névada aux États-Unis, où 70 cochons revêtus de diverses sortes de tissus servirent de cobayes au cours des essais atomiques pour éprouver la résistance des matériaux utilisés dans la fabrication des uniformes de l’armée américaine.

La Tour de Mésounaïe. Sur l’air : A la façon de Barbari. Le Pays Mellois, n°306 du 23/01/1960.
À propos de la construction du relais hertzien de Maisonnais près de Melle.

Victorine et Isidore. Conte en patois du pays mellois. Le Pays Mellois, n°354 du 31/12/1960.
Une annonce matrimoniale. Le Pays Poitevin « Le Pays mellois », n°470 du 6/04/1963; (2), n° 471 du 13/04/1963; (3), n°472 du 20/04/1963; (4), n°473 du 27/04/1963; (5 et fin), n°474 du 4/05/1963. [MP M 157] ;
P’r in ser de bourlot. Le Pays Poitevin « Le Pays mellois », n°506 du 21/12/1963; (2), n°507 du 28/12/1963; (3), n°508 du 4/01/1964; (5 et fin) n° 509 du 11/01/1964. [MP M 157] ;
Boune annaë !, Le Pays Poitevin « Le Pays mellois », n°542 du 2/01/1965. [MP M 157] ;
Le Pâtis de l’Oumiâ. Le Pays Poitevin « Le Pays mellois », n°542 du 2/01/1965; (suite), n°543 du 9/01/1965; (suite), n°544 du 16/01/1965; (fin), n°545 du 23/01/1965. [MP M 157] ;
Le lieuvre à Barbichon. Le Pays Poitevin « Le Pays mellois », n°548 du 12/02/1965; (2 et fin), n°549 du 20/02/1965. [MP M 157] ;
Lisa et Cliémentine. Le Pays Poitevin « Le Pays mellois », n°587 du 20/11/1965; (2), n°588 du 27/11/1965; (3), n°589 du 4/12/1965; (4), n°590 du 11/12/1965; (5), n°591 du 18/12/1965; (6 et fin), n°592 du 25/12/1965. [MP M 157] ;
La thiulotte à Landruchou. Le Pays Poitevin « Le Pays mellois », n°597 du 21/01/1965; (2), n°598 du 5/02/1965; (3), n°599 du 12/02/1965; (4 et fin), n°600 du 19/02/1965. [MP M 157] ;
I é fait un songhe. Le Pays Poitevin « Le Pays mellois », n°615 du 4/06/1966; (2), n°616 du 11/06/1966; (3), n°617 du 18/06/1966; (4), n°618 du 25/06/1966; (5 et fin), n°619 du 2/07/1966. [MP M 157] ;
(id), Le Subiet, n°4, 1966, 63-69. [MP Co516] ;
L’âne à Toucalet. Le Pays Poitevin « Le Pays mellois », n°635 du 29/10/1966; (2), n°636 du 5/11/1966; (3), n°637 du 12/11/1966; (4 et fin) n°638 du 19/11/1966. [MP M 157] ;
L’Horoscope à Eulalie. Le Pays Poitevin « Le Pays mellois », n°679 du 9/09/1967; (2), n°680 du 16/09/1967; (3), n°681 du 23/09/1967; (4 et fin), n°682 du 30/09/1967. [MP M 157] ;
Arnestine. Le Pays Poitevin « Le Pays mellois », n°754 du 22/02/1969; (2), n°755 du 1/03/1969; (3), n°756 du 8/03/1969; (4), n°757 du 15/03/1969; (5 et fin), n°758 du 22/03/1969. [MP M 157].

À lire :

Le Pays Poitevin « Le Pays Mellois », 1967. Les contes de Paul Beguier enregistrés sur disques. N° 690 du 25/11. [AD86 379 Jx 1; MP M 157]
MONTAZEAU André, 1974. Les Patoisants de la contrée melloise. Causerie faite le 9 décembre 1973 à la réunion organisée à Niort par la SEFCO à l’occasion de la mort de Burgaud-des-Marets. (Impr. de Imbert Nicolas), Niort, (Edit. Du Pays Mellois, Libr. Montazeau, Melle, 1974. In-8° de 15 p, 14-15.
MONTAZEAU André, 1974. Un authentique patoisant. Le Pays Poitevin « Le Pays mellois », n°1 du 20/12. [AD86 379 Jx 1; MP M 157] ;
Le Pays Mellois 1968. Patois Mellois. N°699 du 27/01. [AD86 379 Jx 1; MP M 157].

À écouter :

Un disque enregistré par l’auteur avec quatre de ses contes : L’Âne à Toucalet, La thiulotte à Landrechou, La mogue à Josille, L’Horoscope à Eulalie ; chez M. Alphonse Jarillon, radio électricien et technicien de la sonorisation à Melle (1967).
Second disque enregistré en 1968 sur lequel on trouve : Le Pâtis d’ l’Oumiâ et Lisa et Cliémentine, toujours chez M. Alphonse Jarillon, disques Metullum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.